Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 octobre 2009 5 23 /10 /octobre /2009 21:54



Article de Eric Guéroult


Entre nous, qui ne s’est  jamais entendu dire, au volant ou en se promenant à pieds dans notre joli village : « Eh bien, il devrait rouler encore plus vite celui-là ! ». « Regarde, il ne doit pas savoir ce que c’est qu’une ligne continue, un peu plus et c’était un face à face ». « La priorité à droite c’est  du passé ? ». « S’arrêter au stop, est-ce en option ? »…Et j’en passe car, à l’évidence, chacun d’entre nous à déjà vécu ce genre de situation.

Le problème, car cela est un très gros problème, c’est que ce genre de situation nous arrive fréquemment dans notre propre commune, devant chez nous, sous nos yeux, à quelques centimètres parfois, de nos enfants ou de ceux du quartier. Mais le plus inquiétant, dans cette affaire, c’est notre énorme sentiment d’impuissance face à ces faits qui se multiplient  et deviennent  presque banals. Non, non, non et non !

La municipalité, par le biais de ses élus, y est sensibilisée par les Blacquevillaises et les Blacquevillais tout au long des mois qui jalonnent chaque année. Ces phénomènes à répétition, récurrents l’hiver selon les conditions climatiques qui rendent parfois nos chaussées dangereuses sont d’autant plus inquiétants au printemps et à l’été alors que la visibilité sur nos petites routes est souvent réduite par la poussée des herbes folles bordant nos routes (pour peu qu’elles soient en pente) ainsi que les cultures qui créent des écrans de verdure dans les virages.

Stationnements gênants en centre bourg (devant le café par exemple) alors que le parking de l’église est à une vingtaine de mètres, vitesse excessive en centre bourg, mais aussi sur nos routes qui relient le centre aux différents hameaux. Priorité forcée à grande vitesse pour traverser avant les autres sur les ronds-points (à La Pierre par exemple). La liste n’étant pas exhaustive, chacun y trouvera un ou plusieurs cas vécus dans des circonstances similaires.

Que faire ?

Bien sûr nous, résidants et résidantes du village ne sommes pas les seuls responsables. La traversée, en transit, par les habitants des diverses communes environnantes nous apporte son lot d’infractions. Mais une chose est sûre et certaine, ces mêmes communes vivent au quotidien des situations analogues.

Ont-elles un remède qui les rendent plus fiables à la circulation des véhicules et des piétons ? Seul constat que l’on peut dresser à ce jour, c’est qu’un nombre incalculable d’infraction se perpétue sur Blacqueville à ce jour et en toute impunité. Ce n’est hélas malheureusement pas la Gendarmerie de Barentin qui effectue un contrôle de circulation une fois de temps en temps, positionnée en force sur le parking de l’église qui va changer la donne.

La municipalité n’ayant pas la solution pour résoudre la situation, si ce problème vous touche, vous interpelle faites nous le savoir. Votre avis sera, nous en sommes certain, d’une grande utilité et permettra peut-être de créer une dynamique de « Résident Citoyen Responsable » entre nous  tous et nous donnera probablement des axes de réflexion et de mise en œuvre d’actions visant à infléchir considérablement ce fléau.

Bonne route et prudence au volant !


Partager cet article

Repost 0

commentaires

Blog Sur Blacqueville

  • : Blog NON OFFICIEL sur Blacqueville, petite commune rurale dans le Pays de caux.
  • Contact

      Blog (NON OFFICIEL) sur la commune de Blacqueville

Retour sur la page d'accueil en cliquant ici

 

Pourquoi ce Blog ?

facebook-blacqueville.jpg

Facebook

Twitter

 

Twitter