Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 07:55

BLACQUEVILLE-4.jpg


Vous pouvez télécharger des cartes postales anciennes de Blacqueville en 
cliquant ici


Merci à Mme Lydie Baray et M. Eric Géroult qui m'ont envoyé celles-ci.


Si vous en possédez, n'hésitez pas à me les envoyer au mail suivant : blacqueville@yahoo.fr


Repost 0
29 juin 2010 2 29 /06 /juin /2010 23:20

Bla-40908_14.35-01-.jpg

 

 

 

L'église paroissiale Notre-Dame de Blacqueville a fait l'objet d'importants travaux en plusieurs phases à partir de 2008 en commençant par le clocher-porche. Il était construit en bois dans sa partie supérieure et recouvert d'ardoises. Il a remplacé une tour carrée en pierre située jadis entre la nef et le chœur, mais effondrée dans l'après-midi du mardi 5 septembre 1815. A cette occasion, la toiture s'écrasa sur le chœur, détruisant le maître autel, la sacristie, la chapelle de la Sainte Vierge, mais aussi les deux autres autels situés à l'entrée de la nef. On remonta en urgence les murs et la couverture. Les travaux sont bien visibles aujourd'hui dans la maçonnerie de remplissage entre le chœur et la nef. Cinq ans plus tard, les Blacquevillais n'avaient toujours pas de clocher. Un architecte dessina plusieurs projets de « clocher porche » pour former un avant corps en harmonie avec le reste. La commune, et non pas la fabrique paroissiale, entreprit les travaux après juillet 1821. On utilisa du moellon blanc ou caillou avec chaîne de brique. Par soucis d'économie, les encoignures en pierre provenaient de la démolition de l'ancien clocher. La nef de l'église en pierre blanche est ancienne mais avec des travaux entre le Moyen Âge et la Révolution. Quelques dates rappellent l'époque des rénovations. Le chevet du sanctuaire est plat, sans ouverture, avec un grand retable. La sacristie à droite a été refaite avant 1879.

 

Cette église était à la présentation des religieux de l'abbaye de Sainte-Catherine au Mont de la Trinité. Ce droit aux religieux fut contesté en 1711 par Jacques de Lannoy, seigneur du Vertot, de Bellegarde, qui prétendait avoir le droit de présenter alternativement à la cure avec les religieux. On lui reconnut finalement la qualité de patron honoraire.

 

 

source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Blacqueville

 

Repost 0
9 juin 2010 3 09 /06 /juin /2010 20:00



Blacqueville vue du ciel. Plus d'images sur http://archives.paris-normandie.com





L'école de Blacqueville vue du ciel :



Photographie trouvée sur : http://ecoles.ac-rouen.fr/blacqueville/
Repost 0
7 juillet 2009 2 07 /07 /juillet /2009 00:29



A Blacqueville, les tondeuses et tout engin à moteurs sont à utiliser durant les horaires autorisés :


Du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 14h30 à 20h.

Les samedis de 9h à 12h et de 15h30 à 19h.

Les dimanches et jours fériés de 10h à 12h.
Repost 0
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 21:42

L'Eglise Paroissiale Notre-Dame




Historique :

Eglise du XVIème et XVIIème
 Rebâti à partir de 1830
Patronage : l' abbaye sainte Catherine du mont à Bonsecours (76)



Repost 0
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 21:20

Repost 0
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 21:01
Carte postal du Café Epicerie Langnel et Route d'Yvetot à Blacqueville (1900)


Carte postal trouvée sur le site : http://quid.notrefamille.com
Repost 0
24 août 2008 7 24 /08 /août /2008 20:12

Le Canton de Pavilly est constitué de 22 communes, sur une superficie de 17 518 ha (175,18 Km²), représentant une population de plus de 30.000 habitants.



Barentin
Informations :
Superficie : 1 274 ha (12,74 Km²)
Population 1999 : 12 836 habitants – les Barentinois, les Barentinoises
Lien Internet de la Commune : http://www.ville-barentin.fr
Rattachement :
Communauté de Communes de Caux-Austreberthe
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Au Sud du Canton de Pavilly, Barentin a frontières communes avec Fresquiennes, Pavilly, Bouville et Villers-Ecalles.
Cette Commune a connu un développement économique continu, au XVIIIe siècle, grâce à l’installation d’usines textiles, le long de l’Austreberthe, utilisant la force hydraulique pour le fonctionnement des machines.
Son nom est d’origine gauloise, de par l’association du préfixe Barent et du suffixe inum.

 

Beautot
Informations :
Superficie : 350 ha (3,50 Km²)
Population 1999 : 106 habitants
Rattachement :
Communauté de Communes des Trois Rivières
Pays Terroir de Caux
Localisation :
A l’extrémité Nord-Ouest du Canton de Pavilly, Beautot a sa limite communale, à l’Ouest, avec Saint-Ouen-du-Breuil.
Ce village possède le seul puits communal de la région.
L’origine de son nom est l’association de Baldhere, un nom propre anglo-saxon, et de Topt, terme scandinave, signifiant domaine.

 

Betteville
Informations :
Superficie : 857 ha (8,57 Km²)
Population 1999 : 485 habitants – les Bettevillais, les Bettevillaises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Betteville se trouve à l’extrémité Ouest du Canton de Pavilly, avec des frontières communes avec Blacqueville, Carville-la-Folletière et La Folletière.
L’origine de son nom, Bettevilla, vient de l’association de Betto (d’un dénommé Betton, garde de la forêt du roi) et de ville.

 

Blacqueville
Informations :
Superficie : 1 002 ha (10,02 Km²)
Population 1999 : 536 habitants – les Blacquevillais, les Blacquevillaises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
A l’Est du Canton de Pavilly, cette Commune jouxte Bouville, Mesnil-Panneville, Croix-Mare, Mont-de-l’If, Fréville, Carville-la-Folletière et Betteville.
Blacqueville a pour origine Blacrevilla, puis Blachrvilla, de Blakkr, nom propre scandinave.

 

Bouville
Informations :
Superficie : 1 248 ha (12,48 Km²)
Population 2006 : 919 habitants – les Bouvillais, les Bouvillaises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
La Commune de Bouville, constituée d’une dizaine de hameaux, se situe vers le centre du Canton de Pavilly, côtoyant Villers-Ecalles, Barentin, Mesnil-Panneville et Blacqueville.
Son nom est constitué du latin villa (domaine rural) précédé de Bodo (nom de personne germanique) ou de buth (terme scandinave signifiant maison).

Lien internet de la commune : http://www.bouville.fr/

 

Butot
Informations :
Superficie : 551 ha (5,51 Km²)
Population 2005 : 279 habitants – les Butotais, les Butotaises
Rattachement :
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Butot se situe au Nord-Ouest du Canton de Pavilly, formant un bras de liaison entre Saint-Ouen-du-Breuil et Sainte-Austreberthe.
Son origine vient de Buthetot, composé de both ou buth (maison) et de topt (domaine), appellatifs scandinaves.

 

Carville-la-Folletière
Informations :
Superficie : 436 ha (4,36 Km²)
Population 1999 : 222 habitants – les Carvillais, les Carvillaises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
A l’Est du Canton de Pavilly, Carville-la-Folletière est encerclée par les Communes de Blacqueville, Fréville, Mont-de-l’If, la Folletière et Betteville.
Son origine vient de Caravilla, la ville de Kari (nom propre scandinave). La Folletière étant le nom de la paroisse voisine.

 

Croix-Mare
Informations :
Superficie : 864 ha (8,64 Km²)
Population 2005 : 688 habitants – les Croixmariens, les Croixmariennes
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Croix-Mare se trouve au Nord-Est du Canton de Pavilly, avec Ecalles-Alix, au Nord, Mont-de-l’If et Blacqueville, au Sud, ainsi qu’avec Mesnil-Panneville, à l’Ouest.
Le nom originel est Croixmare, qui signifie mare de la Croix, pris dans le sens de calvaire ou de carrefour.

 

Ecalles-Alix
Informations :
Superficie : 710 ha (7,10 Km²)
Population 1999 : 501 habitants – les Ecallais, les Ecallaises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Côtoyant Croix-Mare, dans le Nord-Est du Canton de Pavilly, Ecalles-Alix, bourg agricole, a longtemps vécu par ses activités de tissage et de filage à domicile.
L’origine de son nom est double : Ecalles venant du scandinave skali (habitation temporaire) et Alix provenant du qualificatif germanique adaleidis aalis (très répandu en Normandie au Moyen-Âge).

 

Emanville
Informations :
Superficie : 643 ha (6,43 Km²)
Population 2004 : 550 habitants – les Emanvillais, les Emanvillaises
Rattachement :
Communauté de Communes de Caux-Austreberthe
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Emanville est au Nord du Canton de Pavilly, avec, au Sud, Limésy et Sainte-Austreberthe comme communes voisines.
L’origine de son nom, Esmanvilla, semble issu du nom propre d’origine germanique, Esmannus.

 

Fresquiennes
Informations :
Superficie : 1 345 ha (13,45 Km²)
Population 2006 : 996 habitants – les Fresquiennois, les Fresquiennoises
Lien Internet de la Commune : http://mairie-de-fresquiennes.perso.cegetel.net
Rattachement :
Communauté de Communes des Portes Nord-Ouest de Rouen
Pays Entre Seine et Bray
Localisation :
Située au Sud-Ouest du Canton de Pavilly, ce bourg agricole jouxte les Communes de Barentin, de Pavilly et de Goupillières.
L’origine du nom de Fresquiennes est indéterminée.

 

Fréville
Informations :
Superficie : 580 ha (5,80 Km²)
Population 1999 : 797 habitants – les Frévillais, les Frévillaises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Fréville, à l’Est du Canton de Pavilly, est encerclée par les Communes de Blacqueville, Mont-de-l’If et Carville-la-Folletière.
L’origine du nom de cette Commune est Fraitvilla, ville de Frido, nom propre d’origine germanique.

 

Goupillières
Informations :
Superficie : 413 ha (4,13 Km²)
Population 1999 : 371 habitants
Rattachement :
Communauté de Communes de Caux-Austreberthe
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Sis à l’Ouest du Canton de Pavilly, Goupillières a pour frontières communes Fresquiennes, Pavilly et Sainte-Austreberthe.
L’origine de son nom provient du vieux français, goupil, lieu où il y a des renards.


Gueutteville
Informations :
Superficie : 299 ha (2,99 Km²)
Population 1999 : 66 habitants
Rattachement :
Communauté de Communes des Trois Rivières
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
A l’extrémité Nord-Ouest du Canton de Pavilly, Gueutteville, dont l’histoire est intimement liée à celle de son château, se situe au-dessus de Saint-Ouen-du-Breuil.
Son nom est d’origine germanique, Guttevilla, ville de Gutto (nom d’homme) ou bien d’origine anglo-saxonne, avec Gutda (nom de femme).

 

La Folletière
Informations :
Superficie : 505 ha (5,05 Km²)
Population 2004 : 65 habitants
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Considérée comme une des plus petites communes dans l’agglomération rouennaise, La Folletière se situe à l’Est du Canton de Pavilly, côtoyant Betteville, Carville-la-Folletière et Mont-de-l’If.
Temporairement dénommée La Forestière, cette Commune nommée Foleteria, lieu où il y des follets, mais son origine est plus probablement issu du terme foletier, garde-forestier.

 

Limésy
Informations :
Superficie : 1 501 ha (15,01 Km²)
Population 2005 : 1 326 habitants – les Limésiens, les Limésiennes
Rattachement :
Communauté de Communes de Caux-Austreberthe
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Au Nord du Canton de Pavilly, Limésy a frontières communes avec Emanville, Sainte-Austreberthe, Pavilly et Mesnil-Panneville.
Sur cette Commune se trouve le Saffimbec et sa source, affluent de l’Austreberthe.
L’origine du nom de Limésy est issu du domaine gallo-romain Limitiacum, lui-même certainement issu de Limes, chemin ou frontière, ou du nom d’homme Limitius-Limeisi.

 

Mesnil-Panneville
Informations :
Superficie : 1 187 ha (11,87 Km²)
Population 1999 : 515 habitants – les Mesnil-Pannevillais, les Mesnil-Pannevillaises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Mesnil-Panneville, commune constituée des anciennes paroisses du Mesnil-Durécu, d’Hardouville, de Cidetot et de Panneville, se trouve au Nord du Canton de Pavilly, côtoyant Limésy, Pavilly, Bouville, Blacqueville et Croix-Mare.
L’origine de Mesnil est le bas latin mansionile, domaine rural, tandis que celle de Panneville est le latin pagana villa, domaine païen.

 

Mont-de-l’If
Informations :
Superficie : 350 ha (3,50 Km²)
Population 1999 : 96 habitants – les Mont-de-l’Ifois, les Mont-de-l’Ifoises
Rattachement :
Communauté de Communes du Plateau Vert
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Au Nord-Est du Canton de Pavilly, la Commune de Mont-de-l’If jouxte La Folletière, Carville-la-Folletière, Fréville, Blacqueville et Croix-Mare.
Quatre hypothèses sont émises sur l’origine de son nom : du nom de l’arbre, l’if ; de la racine ive, eau ; du prénom Yves, le seigneur d’Yvetôt ; ou bien de la transposition biblique du mont des Oliviers.

 

Pavilly
Informations :
Superficie : 1 419 ha (14,19 Km²)
Population 2005 : 6 063 habitants – les Pavillais, les Pavillaises
Lien Internet de la Commune : http://www.pavilly.fr
Rattachement :
Communauté de Communes de Caux-Austreberthe
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Chef-lieu de Canton, Pavilly est encerclé par les Communes de Barentin, Fresquiennes, Goupillières, Sainte-Austreberthe, Limésy, Mesnil-Panneville et Bouville.
L’urbanisation du bourg s’est originellement fait au confluent de l’Austreberthe et du Saffimbec. Au XIXe siècle, Pavilly devient un important centre industriel et commercial.
L’origine de son nom, Pauliacum, provient de l’association du celte poul ou puilli (fosse ou trou) et du suffixe acum (très répandu en Normandie).

 

Sainte-Austreberthe
Informations :
Superficie : 613 ha (6,13 Km²)
Population 1999 : 583 habitants – les Austreberthais, les Austreberthaises
Rattachement :
Communauté de Communes de Caux-Austreberthe
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Située au-dessus de Pavilly, la Commune de Sainte-Austreberthe, dont la vie (moulin, usine textile) était liée au cours de l’Austreberthe, se trouve à côté de Goupillières, de Butot, d’Emanville et de Limésy.
Son nom a pour origine la sainte, la première abbesse, qui fonda le monastère de Pavilly, au VIIe siècle. Nom qui signifie, en langage franc, froment fécond.

 

Saint-Ouen-du-Breuil
Informations :
Superficie : 630 ha (6,30 Km²)
Population 1999 : 685 habitants – les Saint-Ouennais, les Saint-Ouennaises
Rattachement :
Communauté de Communes des Trois Rivières
Pays Terroir de Caux
Localisation :
Au Nord-Ouest du Canton de Pavilly, Saint-Ouen-du-Breuil a frontières communes avec Butot, Beautot et Gueutteville.
L’origine de son nom est Sancti Auboeni de brolio, issu de l’ancien français breuil, émanant du bas latin d’origine gauloise brogilium, buisson, bois ou forêt.

 

Villers-Ecalles
Informations :
Superficie : 741 ha (7,41 Km²)
Population 1999 : 1 781 habitants – les Villers-Ecallois, les Villers-Ecalloises
Lien Internet de la Commune : http://www.villers-ecalles.fr/
Rattachement :
Communauté de Communes de Caux-Austreberthe
Pays de Pavilly-Duclair
Localisation :
Au Sud du Canton de Pavilly, jouxtant Barentin et Bouville, Villers-Ecalles est né de la réunion, en 1832, des Communes de Villers-le-Chambellan et d’Ecalles-sur-Villers.
Au début du XIXe siècle, l’industrie de filage et de tissage développe l’économie de la région ; les moulins et les manufactures s’installent le long de l’Austreberthe.
L’origine du nom Villers est Villaris, du bas latin villare, domaine, tandis que celui d’Ecalles vient du scandinave skali, habitation secondaire.

 

source : http://christophebouillon.fr
Repost 0

Blog Sur Blacqueville

  • : Blog NON OFFICIEL sur Blacqueville, petite commune rurale dans le Pays de caux.
  • Contact

      Blog (NON OFFICIEL) sur la commune de Blacqueville

Retour sur la page d'accueil en cliquant ici

 

Pourquoi ce Blog ?

facebook-blacqueville.jpg

Facebook

Twitter

 

Twitter